À propos du test du recensement

Le Test du recensement de 2019

Statistique Canada effectue un test du recensement pour évaluer les questions nouvelles et modifiées du questionnaire, et les procédures et les outils de collecte, en vue du Recensement de la population et du Recensement de l'agriculture de 2021. Cette mise à l'essai permettra d'avoir accès à des données de meilleure qualité en 2021, qui serviront à appuyer un large éventail de programmes. De la conception du questionnaire à la collecte de données, nous exécutons la plupart des activités qui seront effectuées pour le Recensement de 2021.

Le Test du recensement de 2019 a eu lieu en mai 2019.

Recensement de la population

Un échantillon d'environ 250 000 logements a été sélectionné pour participer à ce test du recensement.

La participation au Test du recensement de 2019 est obligatoire. En vertu de la loi, les ménages sélectionnés doivent répondre au questionnaire du test du recensement. Comme la précision des données dépend de leur intégralité, chaque ménage sélectionné pour participer à ce test doit, en vertu de la loi, fournir les renseignements requis.

Les réponses sont recueillies en vertu de la Loi sur la statistique et demeurent strictement confidentielles.

Recensement de l'agriculture

Un échantillon de 10 000 fermes ou exploitations agricoles (de partout au Canada) a été sélectionné pour participer à ce test. Le Recensement de l'agriculture permet de mesurer l'état de l'agriculture canadienne. Les renseignements sont utilisés pour appuyer le développement des marchés, les programmes et les services pour ce secteur.

Le Test du recensement de l'agriculture de 2019 est un test à participation volontaire. Il permet d'évaluer la compréhension des répondants à l'égard du contenu du questionnaire, à l'aide de vos réponses au recensement et de celles recueillies auprès d'autres agriculteurs de partout au Canada. Les renseignements fournis feront l'objet d'un examen attentif, et aideront Statistique Canada à s'assurer que le questionnaire du Recensement de l'agriculture de 2021 est facile à comprendre pour les utilisateurs de données et qu'il leur est utile.

Confidentialité

Statistique Canada accorde la priorité absolue à la protection de la confidentialité des renseignements personnels qu'il recueille. Des procédures rigoureuses sont mises en œuvre afin d'assurer le maintien de la confidentialité en tout temps. En aucun cas, Statistique Canada ne communiquera vos renseignements personnels, à moins que vous ne l'autorisiez. C'est la loi.

Il n'est plus nécessaire d'obtenir le consentement des répondants pour effectuer le transfert des dossiers historiques du recensement à Bibliothèque et Archives Canada après 92 ans. Cette décision concorde avec l'engagement qu'a pris Statistique Canada à l'égard des données ouvertes et accessibles. Les chercheurs, les historiens et les généalogistes ont besoin de ces renseignements afin de mener des recherches et de nous aider à mieux comprendre notre passé, et ainsi à mieux bâtir notre avenir.

Toutefois, les données du Test du recensement de 2019 ne sont pas recueillies en vue d'être diffusées; elles le sont pour préparer le Recensement de 2021. Elles ne seront donc pas divulguées dans les dossiers historiques 92 ans après le Test du recensement de 2019.

La Loi sur la statistique, la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels régissent le partage des données administratives avec Statistique Canada à des fins statistiques et de recherche.

  • Au moment de leur embauche, tous les employés sont tenus de prêter un serment de discrétion. En vertu de la Loi sur la statistique, les employés encourent une amende pouvant atteindre 1 000 $ et/ou une peine de prison d'un maximum de six mois s'ils révèlent des renseignements personnels.
  • Aucun entrepreneur privé n'a accès aux renseignements confidentiels.
  • Seuls les employés de Statistique Canada qui ont besoin de connaître les renseignements personnels et confidentiels ont accès aux renseignements en question. Ils doivent se soumettre à un processus de justification et d'approbation. Ces employés sont en mesure de recueillir, de traiter et d'analyser les questionnaires remplis. Ils ont uniquement accès aux données sur lesquelles ils travaillent.
  • Lorsque les questionnaires sont remplis en ligne, les renseignements qu'ils contiennent sont protégés par un certain nombre de mesures, y compris un processus de connexion sécurisé et un cryptage bidirectionnel puissant entre votre navigateur et nos serveurs.
  • L'accès aux immeubles de Statistique Canada est contrôlé par un ensemble de mesures physiques et de procédures d'accès.

Les données du recensement et du test du recensement sont traitées et stockées sur un réseau interne à accès très restreint auquel personne n'ayant pas prêté un serment de discrétion ne peut accéder.

Sécurité de vos renseignements

La sécurité de vos renseignements est d'une importance primordiale pour Statistique Canada. Les données du recensement sont protégées grâce à diverses technologies de sécurité comme des pare-feu, la prévention des intrus et le cryptage des données. Avant l'approbation d'entrée en fonction, les systèmes utilisés pour traiter les données du recensement sont soumis à un processus d'autorisation de sécurité minutieux.

Sécurité Internet : remplir votre questionnaire en ligne

Statistique Canada prend toutes les précautions possibles pour protéger vos renseignements. Le protocole de sécurité de la couche transport (également connu sous le nom de protocole TLS) protège rigoureusement le caractère confidentiel des renseignements transmis entre votre navigateur et nos serveurs. En cryptant ces renseignements, ce protocole assure la sécurité de la transmission et de l'authentification des données.

Des techniques de sécurité, des logiciels, du matériel et des procédures sophistiqués sont utilisés pour protéger vos renseignements. Les données du test du recensement sont traitées et stockées sur un réseau interne à accès très restreint auquel personne n'ayant pas prêté un serment de discrétion ne peut accéder. Les données transmises à nos serveurs Web sont cryptées avant d'être stockées, et elles le demeurent jusqu'à leur transfert dans le réseau interne hautement sécurisé.

Statistique Canada prend très au sérieux la protection des renseignements confidentiels fournis en ligne. Une procédure d'ouverture de session sécurisée et un cryptage robuste sont des éléments importants qui aident à prévenir toute écoute clandestine ou modification de vos renseignements recueillis dans le cadre du recensement lorsque vous remplissez et envoyez votre questionnaire en ligne.

Pour protéger la sécurité de vos renseignements personnels lorsque vous utilisez Internet, Statistique Canada a incorporé les mesures de protection suivantes :

  • Nous utilisons des technologies de cryptage bidirectionnel robustes afin d'assurer une sécurité intégrale des données circulant entre votre ordinateur personnel et notre serveur Web.
  • Nous utilisons des méthodes de cryptage fondées sur le protocole de sécurité de la couche transport.
  • Les données du recensement sont traitées et conservées dans un réseau interne isolé qui ne peut être connecté à aucun autre lien externe, et auquel aucune personne ou aucun organisme à l'extérieur de Statistique Canada ne peut avoir accès.
  • Les données soumises à nos serveurs Web sont chiffrées avant d'être stockées et demeurent chiffrées jusqu'à leur transmission au réseau interne isolé.
  • Nous utilisons des pare-feu puissants, la détection des intrus et des procédures de contrôle d'accès rigoureuses, afin de limiter l'accès aux systèmes d'arrière-plan et aux bases de données. Les employés du recensement ayant l'autorisation appropriée peuvent accéder aux données du recensement, mais uniquement à partir des sites sécurisés de Statistique Canada.

Adresse IP

Le questionnaire en ligne du test du recensement utilise un logiciel qui surveille le trafic sur le réseau afin de déceler toute tentative non autorisée de télécharger ou de modifier des renseignements, ou de causer d'autres dommages. Ce logiciel intercepte et inscrit l'adresse de protocole Internet (IP) de chaque ordinateur qui est entré en communication avec notre site Web ainsi que la date et l'heure de la visite. Aucune démarche n'est faite dans le but d'établir des liens entre ces adresses IP et l'identité des personnes qui visitent notre site, à moins qu'une manœuvre visant à endommager le site ne soit détectée.

Utilisation de sources de données administratives dans le cadre du Test du recensement de 2019

Statistique Canada utilise depuis longtemps des données de sources administratives dans ses programmes statistiques. En plus de réduire les coûts associés à la collecte et le fardeau de réponse, l'utilisation de données administratives dans le cadre du recensement permet bien souvent d'obtenir des renseignements plus précis.

Dans certains cas, l'utilisation de sources administratives peut constituer la seule façon d'obtenir d'importants renseignements statistiques.

Amélioration de la qualité des données et économie du temps

Puisque l'utilisation de données administratives offre l'avantage de réduire certains types d'erreurs de déclaration, les renseignements tirés de sources administratives sont souvent plus précis que les renseignements fournis par les répondants aux enquêtes. Au fil du temps, une utilisation accrue des données administratives ferait en sorte que les Canadiens n'auraient à fournir les mêmes renseignements qu'une seule fois.

Utilisation de sources administratives pour le Test du recensement de 2019

L'un des objectifs du Test du recensement de 2019 est d'évaluer l'incidence des modifications apportées au contenu du questionnaire du recensement. Des analyses statistiques seront menées pour valider et mesurer l'incidence de ces changements. Les analyses comprendront la comparaison des réponses au Test du recensement de 2019 avec les données provenant d'autres sources, comme des recensements antérieurs et des dossiers administratifs.

Comme dans le cadre du Recensement de 2016, Statistique Canada utilisera des sources de données administratives existantes — comme les dossiers d'immigration et les dossiers d'impôt sur le revenu des particuliers et des prestations — afin d'alléger le fardeau de réponse des Canadiens.

Date de modification :