Utiliser le recensement pour faire des recherches sur l'histoire de votre famille — Partie 3 : exemple concret

Dans ce billet, nous nous pencherons sur un exemple illustrant ce que vous pouvez apprendre sur l'histoire de votre famille en utilisant le recensement. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon d'utiliser le recensement pour faire des recherches sur l'histoire de votre famille, n'oubliez pas de jeter un coup d'œil aux deux premiers billets de cette série.

Nous allons découvrir Mildred (Lewis) Ware, une figure historique importante. Mildred était l'épouse de John Ware, un important éleveur et agriculteur noir qui a vécu en Alberta au cours des années 1890.

Avant de commencer nos recherches à l'aide du recensement, nous devons recueillir quelques renseignements de base. Dans ce cas-ci, nous détenons déjà plusieurs détails (ouvrira dans une nouvelle fenêtre) (en anglais seulement), grâce à des recherches effectuées par la Heritage Community Foundation. Ces recherches montrent que Mildred est née à Toronto en 1871. Elle a épousé son mari en 1892, à peu près au moment où elle a déménagé en Alberta. Mildred a donné naissance à cinq enfants et elle est décédée en 1905, à l'âge de 34 ans.

Le Recensement de 1881 nous servira de point de départ, puisque Mildred n'était peut-être pas née lors du Recensement de 1871. Nous cherchons une Mildred Lewis qui a vécu à Toronto et qui aurait eu 9 ou 10 ans à l'époque. Pour obtenir un maximum de résultats, nous n'entrerons que son prénom et son nom de famille.

Notre recherche a donné quatre résultats, mais un seul d'entre eux correspond à une fille qui vivait à Toronto et qui appartenait au groupe d'âge qui nous intéresse.

Figure 1
Figure 1 - Une capture d'écran des résultats de recherche de la base de données du Recensement de 1881. Trois entrées sont visibles sur cette image. L'une désigne une fille de 6 ans du nom de Anne Mildred Lewis, une autre désigne une fille de 10 ans du nom de Mildred Lewis, et une autre entrée partielle désigne une personne ayant le nom de famille de Lewis. Chaque entrée comporte une imagette d'une page du recensement manuscrit et des renseignements de base sur la personne faisant l'objet de la recherche. Ces renseignements comprennent l'année de recensement, le numéro d'item, le nom de famille, le prénom, l'âge, la province, le nom du district et le nom du sous-district.

En sélectionnant l'option JPG pour cette page du recensement, nous verrons la page où apparaît Mildred et sa famille.

Figure 2
Figure 2 - Une capture d'écran d'une page du recensement manuscrit de 1881. Cette page comprend des entrées pour Mildred Lewis et sa famille, ainsi que plusieurs autres familles qui ont été dénombrées dans la même région.

Nous pouvons voir ci-dessous que Mildred était la fille de Daniel et Charlotte Lewis, et qu'elle vivait dans le quartier Saint-David à Toronto avec ses frères et sa sœur.

Figure 3
Figure 3 - Une version recadrée de l'image précédente, mettant la famille de Mildred Lewis bien en évidence.

Au moment de ce recensement, Daniel avait 47 ans et était marié à Charlotte, âgée de 32 ans. Selon les renseignements figurant sur l'image ci-dessus, Daniel, un charpentier, est né aux États-Unis. Charlotte est née en Ontario. À l'époque, la profession d'une femme n'était inscrite que si elle travaillait en dehors de la maison. Puisqu'aucune profession n'a été inscrite, nous pouvons en déduire que Charlotte travaillait à la maison. On a indiqué que la famille était d'origine africaine (noire) et qu'elle était de confession baptiste. En plus de Mildred, la famille comptait trois autres enfants : un fils de 12 ans nommé Thomas, une fille de 2 ans nommée Jessie et un fils de 9 mois nommé Spencer. Tous les enfants sont nés en Ontario. Thomas et Mildred fréquentaient l'école lors de la tenue du recensement.

En jetant un coup d'œil aux autres personnes recensées en même temps que les Lewis, nous pouvons voir que la famille vivait dans une région diversifiée. Dans le voisinage des Lewis, il y avait des Irlandais, des Anglais, des Écossais et des Allemands, ainsi qu'une autre famille noire. Parmi les professions énumérées par les voisins, on comptait un boucher, un ferreur, un embouteilleur, un fabricant de chaussures et un domestique.

Revenons ensuite au Recensement de 1871 pour voir si nous pouvons trouver la trace de la famille de Mildred avant sa naissance. Pour ce faire, nous entrerons le nom de Charlotte Lewis dans le moteur de recherche. Notre recherche initiale a donné 16 résultats. Seulement deux des femmes dans cette liste étaient dans la bonne tranche d'âge : une habitait à Markham, en Ontario, et une habitait dans le quartier Saint-David de Toronto, en Ontario.

Figure 4
Figure 4 - Une capture d'écran d'une page du Recensement de 1871, axée sur la famille de Charlotte Lewis.

Un coup d'œil rapide nous apprend que la femme nommée Charlotte Lewis qui habitait dans le quartier Saint-David était mariée à Daniel Lewis, un charpentier de 37 ans, et qu'ils avaient un fils de 2 ans qui s'appelait Thomas (recensé sous le nom de Thomas Henry). Comme cela correspond aux renseignements que nous avons déjà, il s'agit probablement de la même famille, même si son adresse est différente. Une autre enfant est mentionnée ici, Frances Jane, qui avait 1 mois. Comme son nom n'apparaissait pas dans le Recensement de 1881, elle est probablement décédée entre 1871 et 1881.

Contrairement au Recensement de 1881, le Recensement de 1871 a permis de recueillir des renseignements sur la littératie des gens, et nous pouvons constater ici que Charlotte et Daniel savaient tous les deux lire et écrire. Ce qui est curieux dans cette entrée, c'est qu'il est indiqué que Charlotte et ses enfants sont tous nés en Ontario, mais leur origine ethnique est indiquée comme étant anglaise. Celle de Daniel est indiquée comme étant américaine. Selon le manuel du Recensement de 1871, la réponse inscrite au recensement correspondait à la réponse donnée par la personne interrogée.

Ensuite, nous nous pencherons sur le Recensement de 1891. Cependant, celui-ci ne comprend aucune entrée concernant Charlotte, Daniel ou Thomas. Plusieurs raisons pourraient expliquer ce fait. Toutefois, nous avons trouvé une personne qui vivait en Alberta, et il s'agit fort probablement de Mildred. Cette Mildred Lewis avait 20 ans et son lieu de naissance était l'Ontario. Dans le recensement, il est indiqué que son père est né aux États-Unis et que sa mère est née en Ontario. En outre, nous pouvons voir que Mildred était de confession baptiste. Les questions de ce recensement ne portaient que sur le pays ou la province de naissance, donc rien n'est inscrit au sujet de son origine raciale ou ethnique, mais une note indique qu'elle vivait dans ce ménage en tant que domestique. Nous pouvons le constater à la colonne 10 sous « Lien de parenté avec le chef de famille », où apparaît la mention « Dom », ce qui signifiait « domestique » dans ce recensement. Ce recensement nous indique également qu'elle était célibataire et qu'elle savait lire et écrire.

Figure 5
Figure 5 - Une capture d'écran d'une page du Recensement de 1891 montrant l'entrée de Mildred Lewis.

Mildred ne figure pas dans le Recensement de 1901, ni sous son nom de jeune fille ni sous son nom de femme mariée. Sa famille n'a pas été dénombrée non plus. D'ailleurs, il n'y avait aucune entrée pour son mari, John Ware. Encore une fois, les raisons pouvant expliquer cette lacune sont nombreuses.

Bien que nous sachions que Mildred est décédée en 1905, suivie de près par son mari, nous devrions tout de même consulter le Recensement de 1906 (Recensement des provinces du Nord-Ouest, 1906 — Alberta, Manitoba et Saskatchewan) pour vérifier si nous pouvons trouver des renseignements sur ses parents, ses frères et sœurs ou ses enfants. Si nous entrons les données correspondant à Charlotte dans le moteur de recherche en nous assurant d'utiliser la bonne tranche d'âge, nous avons droit à une heureuse surprise.

Figure 6
Figure 6 - Une capture d'écran d'une page du Recensement de 1906 montrant une entrée sur la famille Lewis-Ware.

Nous trouvons non seulement Charlotte, Daniel et leurs enfants, Thomas, Jessie et Spencer, mais aussi deux autres enfants nés entre 1881 et 1906 : un fils âgé de 17 ans, Daniel, et une fille âgée de 16 ans, Alberta. Selon le recensement, Alberta est née dans la province de l'Alberta, alors il semble que la famille y ait déménagé après le décès de Mildred. La famille vivait dans sa propre maison à la campagne. Spencer semble également avoir été le propriétaire de quatre chevaux.

Le plus remarquable, c'est que cinq autres enfants, tous nés en Alberta, appartenaient à ce ménage : Janet Ware, âgée de 13 ans; Robert Ware, âgé de 12 ans; William Ware, âgé de 8 ans; Lina Ware, âgée de 8 ans; et Arthur Ware, âgé de 6 ans. Il s'agit des petits-enfants de Daniel et Charlotte, partis vivre avec leurs grands-parents à la mort de leurs parents, Mildred et John.

Comme le montre cet exemple, le recensement peut nous apprendre beaucoup de choses sur l'histoire d'une famille. Imaginez les autres histoires que vous pourriez découvrir!

Figure 7
Figure 7 - John Ware, éleveur noir, et sa famille dans le sud de l'Alberta, vers 1896, musée Glenbow (dossier NA-263-1).
Date de modification :