Texte d'aide portant sur la COVID-19 pour les questions du recensement

Statistique Canada sait que la COVID-19 peut influer vos réponses à certaines des questions du recensement, y compris celles sur l'emploi, l'éducation, le navettage et les dépenses. En fournissant vos réponses aux questions du recensement, veuillez sélectionner les réponses qui correspondent le mieux à votre situation ou la situation de votre ménage pour la date ou la période en question.

Les renseignements que vous fournissez à l'ensemble du questionnaire devraient correspondre à la situation de chaque personne le 11 mai 2021, à moins d'avis contraire. Cette date de référence fait en sorte que les renseignements recueillis dans le questionnaire présentent un portrait fidèle de la société canadienne à ce moment précis de notre histoire.

La plupart des questions comportent un bouton d'aide (?) pour donner aux répondants davantage de contexte et des précisions, au besoin. Statistique Canada a inclus du texte d'aide supplémentaire portant sur la COVID-19 dans le questionnaire pour aider les Canadiens à répondre à certaines questions.

Notes importantes:

Le texte d'aide du questionnaire employé dans les régions éloignées et les réserves comporte de légères différences.

Pour voir toute l'information contenue dans le bouton d'aide (?) pour chaque question du questionnaire, veuillez s'il vous plaît remplir votre questionnaire en ligne en vous rendant à la page d'accueil du site Web du recensement. Entrez le code d'accès sécurisé à 16 chiffres indiqué dans la lettre d'invitation et suivez les instructions en ligne.

Texte d'aide portant sur la COVID-19 pour les questions relatives à la langue

Comment répondre à la question 9 a) « Quelle(s) langue(s) cette personne parle-t-elle régulièrement à la maison? »

Indiquez toutes les langues que cette personne parle régulièrement à la maison.

Dans le cas d'un enfant n'ayant pas encore appris à parler, indiquez la langue utilisée le plus souvent à la maison pour communiquer avec l'enfant. Il est possible de déclarer deux langues si elles sont utilisées aussi souvent l'une que l'autre pour communiquer avec l'enfant.

Les personnes qui vivent seules doivent indiquer la langue dans laquelle elles se sentent le plus à l'aise.

Les répondants qui sont sourds ou les répondants qui ont un trouble de la parole devraient déclarer la connaissance du français ou de l'anglais, le cas échéant, en sélectionnant l'option appropriée. La connaissance d'autres langues, y compris du langage gestuel, doit être consignée dans les cases de réponse écrite sous la catégorie intitulée « Autre(s) langue(s) ».

Soyez précis lorsque vous inscrivez d'autres langues. Par exemple, les personnes qui déclarent parler le chinois devraient plutôt indiquer la langue chinoise précise : cantonais, mandarin, hakka, minnan, mindong, wu, puxian, xiang, gan, huizhou, jinyu, dungan, minbei ou minzhong.

N'indiquez pas les langues que cette personne utilise uniquement au travail, même si cette personne travaille de la maison (par exemple, en raison de la pandémie de COVID-19).

Comment répondre à la question 9 b) « Parmi ces langues, laquelle cette personne parle-t-elle le plus souvent à la maison? »

Indiquez la langue parlée le plus souvent à la maison. Indiquez plus d'une langue uniquement si toutes ces langues sont utilisées aussi souvent l'une que l'autre.

Dans le cas d'un enfant n'ayant pas encore appris à parler, indiquez la langue utilisée le plus souvent à la maison pour communiquer avec l'enfant. Il est possible de déclarer deux langues si elles sont utilisées aussi souvent l'une que l'autre pour communiquer avec l'enfant.

Les personnes qui vivent seules doivent indiquer la langue dans laquelle elles se sentent le plus à l'aise.

Les répondants qui sont sourds ou les répondants qui ont un trouble de la parole devraient déclarer la connaissance du français ou de l'anglais, le cas échéant, en sélectionnant l'option appropriée. La connaissance d'autres langues, y compris du langage gestuel, doit être consignée dans la case de réponse écrite intitulée « Autre langue ».

Soyez précis lorsque vous inscrivez d'autres langues. Par exemple, les personnes qui déclarent parler le chinois devraient plutôt indiquer la langue chinoise précise : cantonais, mandarin, hakka, minnan, mindong, wu, puxian, xiang, gan, huizhou, jinyu, dungan, minbei ou minzhong.

N'indiquez pas la langue que cette personne utilise uniquement au travail, même si cette personne travaille de la maison (par exemple, en raison de la pandémie de COVID-19).

Comment répondre à la question 50 a) « Dans cet emploi, quelle(s) langue(s) cette personne utilisait-elle régulièrement? »

Indiquez toutes les langues que cette personne a utilisées régulièrement au travail.

Indiquez les langues utilisées pour parler, lire ou écrire dans le cadre d'un emploi ou d'un projet important.

N'indiquez pas les langues utilisées uniquement lors des pauses-café, des repas ou d'autres pauses.

Les répondants qui sont sourds ou les répondants qui ont un trouble de la parole devraient déclarer la connaissance du français ou de l'anglais, le cas échéant, en sélectionnant l'option appropriée. La connaissance d'autres langues, y compris du langage gestuel, doit être consignée dans les cases de réponse écrite sous la catégorie intitulée « Autre(s) langue(s) ».

Soyez précis lorsque vous inscrivez d'autres langues. Par exemple, les personnes qui déclarent parler le chinois devraient plutôt indiquer la langue chinoise précise : cantonais, mandarin, hakka, minnan, mindong, wu, puxian, xiang, gan, huizhou, jinyu, dungan, minbei ou minzhong.

Si la personne occupait plus d'un emploi, elle doit répondre à la question 50 a) pour l'emploi auquel elle a consacré le plus grand nombre d'heures.

N'indiquez pas les langues que cette personne parle uniquement à la maison hors du contexte de son travail, même si cette personne travaille de la maison (par exemple, en raison de la pandémie de COVID-19).

Comment répondre à la question 50 b) « Parmi ces langues, laquelle cette personne utilisait-elle le plus souvent dans cet emploi? »

Indiquez la langue utilisée le plus souvent au travail. Indiquez plus d'une langue uniquement si toutes ces langues sont utilisées aussi souvent l'une que l'autre.

Indiquez la langue utilisée pour parler, lire ou écrire dans le cadre d'un emploi ou d'un projet important.

N'indiquez pas une langue utilisée uniquement lors des pauses-café, des repas ou d'autres pauses.

Les répondants qui sont sourds ou les répondants qui ont un trouble de la parole devraient déclarer la connaissance du français ou de l'anglais, le cas échéant, en sélectionnant l'option appropriée. La connaissance d'autres langues, y compris du langage gestuel, doit être consignée dans la case de réponse écrite intitulée « Autre langue ».

Soyez précis lorsque vous inscrivez d'autres langues. Par exemple, les personnes qui déclarent parler le chinois devraient plutôt indiquer la langue chinoise précise : cantonais, mandarin, hakka, minnan, mindong, wu, puxian, xiang, gan, huizhou, jinyu, dungan, minbei ou minzhong.

Si la personne occupait plus d'un emploi, elle doit répondre à la question 50 b) pour l'emploi auquel elle a consacré le plus grand nombre d'heures.

N'indiquez pas la langue que cette personne parle uniquement à la maison hors du contexte de son travail, même si cette personne travaille de la maison (par exemple, en raison de la pandémie de COVID-19).

Texte d'aide portant sur la COVID-19 pour les questions relatives à l'éducation

Comment répondre à la question 13) « Cette personne a-t-elle fait des études primaires ou secondaires en français au Canada (incluant dans un programme d'immersion)? »

La question 13 s'adresse aux personnes dans les logements situés à l'extérieur du Québec.

Veuillez répondre pour les enfants qui fréquentent actuellement l'école ou pour toute personne ayant déjà fréquenté l'école. Indiquez « Non » à ces questions pour les enfants qui n'ont pas encore commencé à fréquenter l'école.

Un programme d'immersion en français est défini comme étant un programme dans lequel le français est la langue d'enseignement pour la majeure partie de la journée d'école; à savoir plusieurs sinon toutes les matières sont enseignées en français, à l'exception de l'étude de l'anglais (référence : Statistique Canada, Enquête sur l'enseignement primaire et secondaire (EEPS), Guide des définitions).

Indiquez « Non » pour les cours de français langue seconde, intensif, étendu et enrichi faisant partie des programmes réguliers proposés dans les écoles de langue anglaise.

Indiquez « Non » pour les cours de français n'ayant pas été suivis au Canada; ou s'ils ont été suivis dans le cadre de camps d'été, d'échanges familiaux, etc.

Indiquez « Oui (études actuelles ou passées) » si la personne a fait des études primaires ou secondaires en français au Canada (y compris dans un programme d'immersion) même si une partie ou toute l'année scolaire a été annulée ou modifiée (par exemple la scolarisation en ligne plutôt qu'en personne) en raison de la pandémie de COVID-19.

Comment répondre à la question 15) « Pendant combien d'années cette personne a-t-elle fréquenté un programme régulier d'instruction en français dans une école de langue française? »

La question 15 s'adresse aux personnes dans les logements situés à l'extérieur du Québec.

Veuillez répondre pour les enfants qui fréquentent actuellement l'école ou pour toute personne ayant déjà fréquenté l'école. Indiquez « Non » à la question 13 pour les enfants qui n'ont pas encore commencé à fréquenter l'école.

Le nombre d'années compris dans les niveaux de scolarité primaire et secondaire varie d'une province à l'autre et d'un programme à l'autre. Par conséquent, veuillez répondre à ces questions en fonction des études que cette personne a faites. Inclure la maternelle et l'école intermédiaire dans le niveau primaire s'il y a lieu.

Dans le cas des personnes ayant fait une année scolaire plus d'une fois, inclure toutes les années.

Indiquez le nombre d'années au primaire ou au secondaire durant lesquelles cette personne était inscrite à un programme régulier d'instruction en français dans une école de langue française au Canada, même si une partie ou toute l'année scolaire a été annulée ou modifiée (par exemple la scolarisation en ligne plutôt qu'en personne) en raison de la pandémie de COVID-19.

Comment répondre à la question 16) « Cette personne a-t-elle fait des études primaires ou secondaires dans une école de langue anglaise au Canada (incluant dans un programme d'immersion)? »

La question 16 s'adresse aux personnes dans les logements situés au Québec.

Veuillez répondre pour les enfants qui fréquentent actuellement l'école ou pour toute personne ayant déjà fréquenté l'école. Indiquez « Non » à ces questions pour les enfants qui n'ont pas encore commencé à fréquenter l'école.

Indiquez « Oui (études actuelles ou passées) » si la personne a fait des études primaires ou secondaires dans une école de langue anglaise au Canada (y compris dans un programme d'immersion), même si une partie ou toute l'année scolaire a été annulée ou modifiée (par exemple la scolarisation en ligne plutôt qu'en personne) en raison de la pandémie de COVID-19.

Comment répondre à la question 17) « Pendant combien d'années cette personne a-t-elle fait des études dans une école de langue anglaise au Canada (incluant dans un programme d'immersion)? »

La question 17 s'adresse aux personnes dans les logements situés au Québec.

Veuillez répondre pour les enfants qui fréquentent actuellement l'école ou pour toute personne ayant déjà fréquenté l'école. Indiquez « Non » à la question 16 pour les enfants qui n'ont pas encore commencé à fréquenter l'école.

Le nombre d'années compris dans les niveaux de scolarité primaire et secondaire varie d'une province à l'autre et d'un programme à l'autre. Par conséquent, veuillez répondre à ces questions en fonction des études que cette personne a faites. Inclure la maternelle et l'école intermédiaire dans le niveau primaire s'il y a lieu.

Dans le cas des personnes ayant fait une année scolaire plus d'une fois, inclure toutes les années.

Indiquez le nombre d'années au primaire ou au secondaire durant lesquelles cette personne a fréquenté une école de langue anglaise au Canada (y compris dans un programme d'immersion), même si une partie ou toute l'année scolaire a été annulée ou modifiée (par exemple la scolarisation en ligne plutôt qu'en personne) en raison de la pandémie de COVID-19.

Comment répondre à la question 33) « Cette personne a-t-elle obtenu un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent? »

Sélectionnez « Oui, un diplôme d'études secondaires » si la personne a obtenu un diplôme d'une école secondaire :

  • même s'il s'agissait d'un établissement à l'extérieur du Canada;
  • même si certains aspects de l'année scolaire (p. ex. examens finaux ou cérémonie de remise des diplômes) ont été annulés ou modifiés en raison de la pandémie de COVID-19.

Sélectionnez « Oui, une attestation d'équivalence d'un diplôme d'études secondaires » si la personne a obtenu une attestation d'équivalence comme le Test de développement général (TDG). Les diplômes d'études secondaires provenant de l'extérieur du Canada devraient être déclarés en sélectionnant « Oui, un diplôme d'études secondaires ».

Le diplôme d'études professionnelles (DEP) et l'attestation de spécialisation professionnelle (ASP) sont des diplômes d'une école de métiers délivrés au Québec. Ces diplômes devraient être déclarés à la question 34 a) dans la catégorie « Autre certificat ou diplôme d'une école de métiers ou d'un centre de formation professionnelle », même si la personne a obtenu ce diplôme d'une école secondaire.

Comment répondre à la question 34) « Cette personne a-t-elle : a) obtenu un certificat ou un diplôme d'apprenti inscrit, d'une école de métiers ou d'un centre de formation professionnelle?, b) obtenu un certificat ou un diplôme d'études collégiales, d'un cégep ou d'un autre établissement non universitaire? ou c) obtenu un certificat, un diplôme ou un grade universitaire (p. ex. baccalauréat)? »

Inclure les certificats, les diplômes et les grades obtenus pendant la pandémie de COVID-19, même si certains éléments du programme d'études (p. ex. cours, placements en milieu de travail, stages pratiques, stages cliniques) ont été annulés, modifiés ou accélérés. Cela s'applique même si la personne n'a pas reçu de copie physique de son certificat, diplôme ou grade.

Inclure :

  • les certificats, les diplômes et les grades obtenus d'un établissement d'enseignement public ou privé et reconnus par une province, un territoire ou une administration publique étrangère;
  • les certificats d'apprenti inscrit obtenus délivrés par une administration publique canadienne ou étrangère;
  • les certificats, les diplômes et les grades obtenus à l'extérieur du Canada. Veuillez les déclarer selon les catégories utilisées par le système d'éducation de la province ou du territoire où la personne vit actuellement.

Exclure :

  • les certificats, les diplômes et les grades non obtenus ou des programmes non terminés (p. ex. un an d'un programme d'études de deux ans);
  • les certificats de formation obtenus d'un employeur, à moins que ces certificats correspondent à des cours offerts par un établissement d'enseignement reconnu ou qu'il s'agisse de certificats d'apprenti inscrit délivrés par une administration publique fédérale, provinciale ou territoriale.

a) obtenu un certificat ou un diplôme d'apprenti inscrit, d'une école de métiers ou d'un centre de formation professionnelle?

Inclure les certificats et diplômes d'un métier même s'ils ont été obtenus d'un collège, d'un cégep ou d'un autre établissement non universitaire. Ne les déclarez pas de nouveau à la question 34 b).

Sélectionnez « Certificat d'apprenti inscrit ou certificat de qualification professionnelle (un titre de compagnon) » si :

  • la personne a obtenu un certificat après avoir terminé avec succès un programme d'apprenti inscrit accrédité;
  • la personne a obtenu un certificat de qualification professionnelle (p. ex. un titre de compagnon ou un Sceau rouge) dans le cadre d'un métier, qu'elle ait ou non terminé le programme d'apprenti inscrit. Par exemple, un certificat de qualification professionnelle peut être obtenu en réussissant un examen et en satisfaisant aux exigences relatives à l'expérience de travail dans le cadre d'un métier, comme celui de charpentier ou d'électricien.

Exclure les cartes d'apprenti et les certificats de compétence d'apprenti du Québec.

Sélectionnez « Autre certificat ou diplôme d'une école de métiers ou d'un centre de formation professionnelle » si :

  • la personne a obtenu un certificat ou un diplôme à la suite d'une formation en classe dans le cadre de programmes de formation professionnelle et de métier ou de programmes préalables à la formation professionnelle offerts dans un collège, un institut technique, une école de métiers ou un établissement semblable;
  • la personne a obtenu un diplôme d'études professionnelles (DEP) ou une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) du Québec. Les personnes titulaires de ces diplômes ou attestations devraient les déclarer dans cette catégorie, même s'ils ont été obtenus dans une école secondaire.

b) obtenu un certificat ou un diplôme d'études collégiales, d'un cégep ou d'un autre établissement non universitaire?

Inclure :

  • les certificats et les diplômes décernés par un collège public ou privé (les programmes de passage à l'université et les programmes menant à une carrière paraprofessionnelle);
  • les certificats et les diplômes décernés par un cégep (formation générale ou formation technique);
  • les certificats et les diplômes décernés par un institut de technologie, une école de police ou tout autre établissement d'enseignement postsecondaire autre qu'une école de métiers ou une université;
  • les certificats d'enseignement décernés par un établissement non universitaire, qu'il ait exigé ou non un diplôme d'études secondaires comme condition d'admission;
  • les certificats et les certificats post-diplôme décernés par un collège, un institut de technologie ou un établissement semblable où des conditions d'admission spécifiques au programme (comme un certificat ou un diplôme acquis au préalable) étaient un prérequis au programme d'études.

Exclure :

  • les certificats et les diplômes d'un métier, même s'ils ont été décernés par un collège, un cégep ou un autre établissement non universitaire : veuillez les déclarer à la question 34 a);
  • la formation en classe dans le cadre d'un programme d'apprenti inscrit : veuillez déclarer les certificats d'apprenti inscrit ou les certificats de qualification professionnelle obtenus à la question 34 a);
  • les baccalauréats ou grades d'études appliquées d'un collège, d'un institut de technologie ou d'un autre établissement non universitaire pouvant conférer des grades : veuillez les déclarer à la question 34 c) dans la catégorie « Baccalauréat ».

Durée du programme

Indiquez la durée normale du programme de tout certificat ou diplôme obtenu d'un collège, d'un cégep ou d'un autre établissement non universitaire, et non le temps que la personne a réellement pris pour terminer le programme, et ce, même si le certificat ou le diplôme a été obtenu suivant la réussite de cours à temps partiel, de cours en ligne ou de cours par correspondance.

Un cégep est un établissement public de niveau collégial, unique au Québec, qui offre trois principaux types de programmes :

  • les programmes de formation générale ou préuniversitaire de deux ans devraient être déclarés dans la catégorie « Certificat ou diplôme d'un programme de 1 an à 2 ans »;
  • les programmes de formation technique de trois ans devraient être déclarés dans la catégorie « Certificat ou diplôme d'un programme de plus de 2 ans »;
  • les programmes de formation technique plus courts, de diverses durées, devraient être déclarés dans la catégorie qui correspond à leur durée.

c) obtenu un certificat, un diplôme ou un grade universitaire (p. ex. baccalauréat)?

Inclure :

  • tous les certificats, diplômes ou grades universitaires obtenus au Canada ou à l'étranger et décernés par une université publique ou privée;
  • les titres universitaires décernés par des collèges universitaires;
  • des baccalauréats ou des grades d'études appliquées d'un collège pouvant conférer des grades.

Veuillez déclarer un baccalauréat en éducation (B. Éd.) ou un baccalauréat en droit (LL. B.) dans la catégorie « Baccalauréat », même si la personne a obtenu ce baccalauréat après avoir terminé une partie ou la totalité d'un autre baccalauréat.

Certificats ou diplômes universitaires inférieurs ou supérieurs au baccalauréat

Des certificats ou des diplômes universitaires qui sont décernés dans le cadre de programmes d'études universitaires autres qu'un baccalauréat, une maîtrise, un doctorat ou un diplôme en médecine suivis dans une université. Ces certificats ou diplômes universitaires sont souvent rattachés à des associations professionnelles dans des domaines tels que la comptabilité, les banques, les assurances ou l'administration publique.

Sélectionnez « Certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat » si le baccalauréat ne constituait pas une condition d'admission au programme. Cela comprend les certificats d'enseignement décernés par un ministère de l'Éducation d'une province ou d'un territoire pour un programme suivi dans un établissement reconnu lié à une université, et pour lesquels le baccalauréat ne constituait pas une condition d'admission.

Sélectionnez « Certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat » si le baccalauréat constituait une condition d'admission.

Exclure (de la catégorie des certificats ou diplômes universitaires inférieurs ou supérieurs au baccalauréat) :

  • les baccalauréats, les maîtrises, les doctorats et les diplômes en médecine (veuillez les déclarer dans la catégorie appropriée);
  • les certificats, les diplômes et les grades non obtenus ou en cours d'obtention (p. ex. deux ans d'un baccalauréat de quatre ans);
  • les programmes de passage à l'université;
  • les désignations professionnelles non universitaires.
Comment répondre à la question 37) « Depuis septembre 2020, cette personne a-t-elle fréquenté une école (par exemple une école secondaire, un collège, un cégep ou une université) à un moment ou à un autre? »

Sélectionnez « Oui » pour toutes les personnes qui ont fréquenté une école ou un établissement d'enseignement à n'importe quel moment entre septembre 2020 et mai 2021, à plein temps ou à temps partiel, même si elles étaient inscrites et qu'elles ont par la suite abandonné leurs études.

Fréquentation scolaire pendant la pandémie de COVID-19

En raison de la pandémie de COVID-19, de nombreux cours ont été offerts en ligne ou au moyen de la formation à distance. La réalisation de travaux scolaires en ligne ou au moyen de la formation à distance doit tout de même être déclarée comme une fréquentation scolaire.

Pour les élèves d'écoles primaires, intermédiaires et secondaires :

  • Sélectionnez « Oui » si la personne a participé à des activités d'apprentissage structurées, et ce, même si les travaux scolaires ont été effectués à la maison, et même s'ils ont été réalisés durant une partie de l'année scolaire seulement ou pendant quelques heures par semaine seulement.
  • Sélectionnez « Non » si la personne n'a participé à aucune activité d'apprentissage structurée de septembre 2020 à mai 2021, et ce, même si elle était officiellement inscrite à l'école.

Pour les étudiants de collèges, cégeps, universités et autres établissements d'enseignement reconnus, la fréquentation scolaire comprend la participation en ligne (ou d'autres types de formation à distance, comme des cours par correspondance), si les cours donnent droit à des crédits en vue de l'obtention d'un certificat, d'un diplôme ou d'un grade.

Renseignements supplémentaires concernant la fréquentation scolaire

Veuillez n'inclure que la fréquentation scolaire pour les cours donnant droit à des crédits en vue de l'obtention d'un certificat, d'un diplôme ou d'un grade décerné par un établissement d'enseignement public ou privé reconnu.

Les établissements d'enseignement public ou privé comprennent :

  • les écoles primaires, intermédiaires et secondaires;
  • les collèges, les cégeps, les instituts techniques et les autres établissements non universitaires;
  • les écoles de commerce, les écoles de sciences infirmières, les écoles de métiers, les écoles de formation professionnelle et les écoles pour les personnes sourdes ou aveugles;
  • les universités.

Inclure :

  • la formation en classe (ou en ligne) dans le cadre d'un programme d'apprenti;
  • la fréquentation scolaire des personnes en voie de terminer un mémoire ou une thèse en vue de l'obtention d'une maîtrise ou d'un doctorat au cours de la période indiquée.

Ne tenez pas compte de la formation donnée par un employeur, à moins qu'elle corresponde à des cours offerts par un établissement d'enseignement reconnu.

Si la personne a fréquenté plus d'un établissement d'enseignement pendant la période de référence, sélectionnez toutes les catégories qui s'appliquent.

Si la personne a fréquenté un collège pouvant conférer des grades en vue d'obtenir un baccalauréat ou un grade d'études appliquées, sélectionnez « Oui » et « A fréquenté un collège, un cégep, une école de commerce, un institut technique, une école de métiers ou un autre établissement non universitaire ».

Texte d'aide portant sur la COVID-19 pour les questions relatives à l'emploi et le navettage

Comment répondre à la question 39) « Pendant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021, cette personne était-elle mise à pied temporairement ou absente de son emploi ou de son entreprise? »

Sélectionnez « Oui, mise à pied temporairement d'un emploi auquel elle compte retourner » pour les personnes qui comptent reprendre l'emploi pour lequel elles ont été mises à pied temporairement, peu importe le moment où elles ont été mises à pied. Cela inclut les mises à pied temporaires causées par la pandémie de COVID-19.

Sélectionnez « Oui, en vacances, malade, en grève ou lock-out, ou absente pour d'autres raisons » pour les personnes qui occupaient un emploi ou possédaient une entreprise durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021, et qui étaient absentes avec ou sans rémunération pour toute la semaine. Cela comprend l'absence en raison d'un congé parental (de maternité ou de paternité), du mauvais temps, d'un incendie ou pour des raisons personnelles ou familiales, etc.

Si cette personne n'occupait aucun emploi, sélectionnez « Non ».

Si cette personne est à la retraite, mais occupe un autre emploi ou possède une entreprise, répondez en fonction de l'emploi actuel ou de l'entreprise que la personne possède. Sélectionnez les raisons appropriées qui expliquent pourquoi cette personne était absente de son emploi actuel.

Les personnes qui n'ont pas travaillé durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021 (qui ont déclaré « 0 » heure ou qui ont répondu « Aucune » à la question 38) devraient répondre à certaines questions sur le travail, y compris la présente question, même si la raison pour laquelle elles n'ont pas travaillé est qu'elles étaient à la retraite, puisque l'on doit déterminer les retraités qui sont à la recherche d'un nouvel emploi, et les retraités qui possèdent une expérience de travail récente doivent répondre à des questions relatives à leur dernier emploi.

Comment répondre à la question 42) « Cette personne aurait-elle pu commencer à travailler pendant la semaine du dimanche 2 mai au samedi 8 mai 2021 si un emploi avait été disponible? »

Les personnes qui n'ont pas travaillé durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021 (qui ont déclaré « 0 » heure ou qui ont répondu « Aucune » à la question 38) devraient répondre à certaines questions sur le travail, y compris la présente question même si la raison pour laquelle elles n'ont pas travaillé est qu'elles étaient à la retraite, puisque l'on doit déterminer les retraités qui sont à la recherche d'un nouvel emploi, et les retraités qui possèdent une expérience de travail récente doivent répondre à des questions relatives à leur dernier emploi.

Si la personne ne pouvait pas accepter du travail durant cette semaine en raison de la pandémie de COVID-19, sélectionnez la catégorie qui reflète le mieux la raison pour laquelle elle ne pouvait pas travailler. Par exemple, si la personne était malade en raison de la COVID-19 et ne pouvait pas accepter du travail durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021, sélectionnez « Non, pour des raisons de maladie temporaire ou d'invalidité ».

Comment répondre à la question 51) « À quelle adresse cette personne travaillait-elle habituellement la plupart du temps? »

Veuillez répondre aux questions 51 à 53 en fonction de l'emploi indiqué aux questions 44 à 50.

Dans le cas des personnes qui occupaient plus d'un emploi durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021, répondez aux questions 51 à 53 en fonction de l'emploi auquel elles ont consacré le plus grand nombre d'heures.

En raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs travailleurs se sont adaptés à des conditions de travail différentes de leurs conditions habituelles, comme travailler à domicile plutôt qu'à l'adresse de leur employeur.

Lorsque vous indiquez le lieu de travail de cette personne, s'il demeure une incertitude quant à la signification du mot « habituel », veuillez répondre en fonction de l'endroit où elle a travaillé pendant la majeure partie ou toute la semaine du 2 mai au 8 mai 2021. Si la personne était absente du travail pour n'importe quelle raison cette semaine-là, veuillez répondre en fonction du lieu de travail habituel lors de la dernière fois qu'elle a travaillé.

Dans le cas des personnes âgées de 15 ans et plus qui ont travaillé à domicile la majeure partie du temps (p. ex. agriculteurs, télétravailleurs, gérants d'immeubles d'appartements, fournisseurs de services de garde à domicile),

  • sélectionnez « À domicile (y compris à la ferme) ».

Dans le cas des personnes qui ont travaillé à domicile une partie du temps et à l'adresse d'un employeur une autre partie du temps, mais qui ont travaillé à domicile la majeure partie du temps (p. ex. trois jours sur cinq, ou 10 heures sur 15),

  • sélectionnez « À domicile (y compris à la ferme) ».

Dans le cas des personnes qui ont travaillé dans différents lieux de travail et qui ne se sont pas présentées à un bureau principal, à un entrepôt ou à un garage avant de commencer à travailler chaque jour,

  • sélectionnez « Sans adresse de travail fixe ».

Dans le cas des personnes qui ont travaillé comme messager ou chauffeur sous contrat indépendant (p. ex. conducteurs Uber ou coursiers SkipTheDishes),

  • sélectionnez « Sans adresse de travail fixe ».

Dans le cas des employés qui travaillaient habituellement à un endroit précis autre que leur domicile,

  • sélectionnez « À l'adresse précisée ci-dessous ».

Dans le cas des personnes qui ont travaillé une partie du temps à domicile et une partie du temps à l'adresse de leur employeur, mais qui ont passé la majeure partie de leurs heures de travail à l'adresse de leur employeur (p. ex. trois jours sur cinq, ou 10 heures sur 15),

  • sélectionnez « À l'adresse précisée ci-dessous ».

Dans le cas des personnes qui se sont présentées à un bureau principal, à un entrepôt, à un garage ou à une autre adresse de travail fixe chaque jour avant de se rendre à divers lieux de travail,

  • sélectionnez « À l'adresse précisée ci-dessous ».

Lorsque vous sélectionnez « À l'adresse précisée ci-dessous », entrez l'adresse de l'employeur.

Indiquez une adresse complète, y compris le numéro municipal, le nom, le type de rue.

Si une direction fait partie de l'adresse (p. ex. Nord, Sud, Est ou Ouest), veuillez la préciser.

Veuillez donner le nom de la ville plutôt que celui de la région métropolitaine à laquelle elle appartient.

Par exemple :

  • Saanich plutôt que Victoria (région métropolitaine)
  • St. Albert plutôt qu'Edmonton (région métropolitaine)
  • Laval plutôt que Montréal (région métropolitaine).

Si la personne ne connaît pas l'adresse exacte de l'employeur ou s'il s'agit d'une case postale, entrez le nom de l'immeuble ou de l'intersection la plus proche de l'adresse municipale de l'employeur. N'indiquez pas de numéro de case postale.

Comment répondre à la question 52 b) « Quel mode de transport principal cette personne utilisait-elle habituellement pour se rendre au travail? »

Veuillez répondre aux questions 51 à 53 en fonction de l'emploi indiqué aux questions 44 à 50.

Dans le cas des personnes qui occupaient plus d'un emploi durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021, répondez aux questions 51 à 53 en fonction de l'emploi auquel elles ont consacré le plus grand nombre d'heures.

Lorsque vous indiquez le mode de transport principal habituel utilisé par cette personne, si la personne éprouve de la difficulté à déterminer le mode habituel pour une raison quelconque, incluant les changements causés par la pandémie de COVID-19, veuillez répondre en fonction du mode de transport principal utilisé pour se rendre au travail pendant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021. Si la personne était absente du travail cette semaine-là pour une raison quelconque, veuillez répondre en fonction du mode de transport principal utilisé lors de la dernière fois qu'elle a travaillé.

Sélectionnez le principal mode de transport habituellement utilisé par cette personne pour se rendre au travail.

Ne sélectionnez que la réponse correspondant au mode de transport utilisé pour effectuer la plus grande partie du trajet parcouru pour se rendre au travail.

Si la personne utilisait un mode de transport différent pour revenir à son domicile que pour se rendre au travail,

  • sélectionnez uniquement le mode de transport qu'elle utilisait pour se rendre au travail.

Si la personne utilisait différents modes de transport à différents moments de l'année (p. ex. la personne prenait le transport en commun pour se rendre au travail pendant l'hiver et se rendait au travail à pied, à bicyclette ou en motocyclette pendant l'été),

  • sélectionnez le principal mode de transport qu'elle a utilisé durant la semaine du 2 mai au 8 mai 2021.

Si la personne utilisait plus d'un mode de transport au cours du même trajet (p. ex. en automobile et en transport en commun),

  • sélectionnez celui qu'elle utilisait pour effectuer la plus grande partie du trajet parcouru.

Si la personne a utilisé un mode de transport différent pour des jours de travail différents au cours de la semaine du 2 mai au 8 mai 2021 (p. ex. la personne s'est rendue au travail en automobile trois jours sur cinq et a pris l'autobus les deux autres jours de la semaine),

  • sélectionnez le mode de transport qu'elle a utilisé le plus souvent au cours de la semaine.

Si la personne ne faisait pas régulièrement la navette entre son domicile et son lieu de travail (p. ex. son domicile était loin de son travail et la personne vivait près de son lieu de travail pendant la semaine de travail et rentrait à son domicile la fin de semaine),

  • répondez à la question en fonction de l'endroit où elle vivait pendant la semaine de travail.
Comment répondre à la question 54 a)  « Combien de semaines cette personne a-t-elle travaillé en 2020, y compris les semaines de vacances payées? »

Une année a 52 semaines.

Déclarez « 52 » semaines pour les personnes qui ne travaillent pas toute l'année, mais qui sont payées pour une période de 12 mois (p. ex. les enseignants).

Veuillez ne pas convertir les semaines travaillées à temps partiel comme si elles étaient travaillées à temps plein. Par exemple, une personne qui a travaillé 10 heures durant 4 semaines ne doit pas déclarer avoir travaillé 1 semaine pour un total de 40 heures (10 heures X 4 semaines), mais déclarer 4 semaines.

Exclure les semaines pour lesquelles la personne a reçu des prestations d'assurance-emploi comme des prestations de maternité, parentales, pour soignants et toute autre prestation d'assurance-emploi.

Inclure toutes les semaines au cours desquelles les personnes de 15 ans et plus ont travaillé pour un salaire ou à leur compte, ne serait-ce que quelques heures au cours de toute la semaine.

Inclure les semaines :

  • de congé payé par l'employeur;
  • de formation payée par l'employeur;
  • de vacances payées et de congé de maladie payé par l'employeur.

Travailleurs autonomes

Inscrivez « 52 » semaines pour les personnes qui ont exploité une exploitation agricole, une entreprise ou un bureau de services professionnels durant toute l'année, y compris les semaines de vacances ou de congé de maladie (avec ou sans rémunération).

La pandémie de COVID-19, a eu une incidence sur la capacité de nombreuses personnes à occuper un travail rémunéré durant toute l'année. Si la personne était encore rémunérée alors que l'entreprise était fermée en raison des mesures d'urgence liées à la COVID-19, veuillez inclure ces semaines dans le nombre total de semaines de travail rémunérées, même si la personne ne travaillait pas pendant les semaines en question.

Comment répondre à la question 54 b) « Quelle était la raison principale pour laquelle cette personne n'a pas travaillé pendant toute l'année en 2020, c'est-à-dire de 49 à 52 semaines? »

S'il existe plusieurs raisons pour lesquelles cette personne n'a pas travaillé ou n'a pas travaillé plus de 48 semaines, veuillez déclarer la raison principale.

Si la raison principale pour laquelle cette personne a travaillé moins de 49 semaines (de 0 à 48 semaines) en 2020 ne figure pas dans la liste fournie, sélectionnez « Autre » et inscrivez la raison dans la case de réponse écrite.

La pandémie de COVID-19, a eu une incidence sur la capacité de nombreuses personnes d'avoir un travail rémunéré durant toute l'année. Si la raison principale d'avoir eu du travail rémunéré pendant moins 49 semaines en 2020 était liée à la COVID-19, sélectionnez la catégorie de réponse qui correspond le mieux à la raison principale. Par exemple, si cette personne a dû prendre des congés non payés pour s'occuper de ses propres enfants ou de membres de sa famille, sélectionnez « devait s'occuper de son ou ses enfant(s) ou d'un ou de ses proche(s) ». Si la raison principale ne correspond à aucune des raisons énumérées, sélectionnez « Autre » et préciser la raison.

Comment répondre à la question 55 b) « Quelle était la raison principale pour laquelle cette personne a travaillé surtout à temps partiel plutôt qu'à temps plein en 2020? »

S'il existe plusieurs raisons pour lesquelles cette personne a travaillé surtout à temps partiel en 2020, déclarez la raison principale.

Si la raison principale pour laquelle cette personne a travaillé surtout à temps partiel en 2020 ne figure pas dans la liste fournie, sélectionnez « Autre » et inscrivez la raison dans la case de réponse écrite.

Sélectionnez « situation économique » si cette personne a eu ses heures de travail réduites en raison d'un manque de travail chez l'employeur, de baisses de commandes, d'un ré-outillage, d'une diminution des heures pour réduire les coûts, etc.

La pandémie de COVID-19 a eu une incidence sur la capacité de nombreuses personnes à travailler régulièrement à temps plein (30 heures ou plus) en 2020. Si la principale raison d'avoir surtout travaillé à temps partiel en 2020 était liée à la COVID-19, sélectionnez la catégorie de réponse qui correspond le mieux à la raison principale. Par exemple, si la personne ne pouvait pas travailler à temps plein parce qu'elle s'occupait de ses enfants pendant une partie de la journée (parce que les enfants n'étaient pas à l'école pendant une bonne partie de l'année), sélectionnez « devait s'occuper de son ou ses enfant(s) ou d'un ou de ses proche(s) ». Si son employeur avait réduit ses heures de travail en raison de la COVID-19, sélectionnez « Situation économique » comme la raison principale pour laquelle elle travaillait à temps partiel. Si la raison principale ne correspond à aucune des raisons énumérées, sélectionnez « Autre » et précisez la raison.

Texte d'aide portant sur la COVID-19 pour les questions relatives aux dépenses

Comment répondre à la question 56) « En 2020, cette personne a-t-elle payé pour des services de garde d'enfants afin de lui permettre d'occuper son ou ses emploi(s) rémunéré(s)? »

Dans le cas des personnes qui ont payé des services de garde d'enfants afin d'occuper un emploi rémunéré en 2020, sélectionnez « Oui » et inscrivez le montant total payé.

N'inscrivez le montant total qu'une seule fois, même si le service de garde a permis à plusieurs personnes d'occuper un emploi rémunéré. Si vous le souhaitez, vous pouvez diviser le montant entre les personnes qui ont payé pour le service de garde. N'incluez pas les arrangements occasionnels de garde d'enfants conclus uniquement dans le but de pouvoir sortir et se divertir.

Le montant payé pour la garde d'enfants en 2020 ne doit pas comprendre les périodes pour lesquelles aucun service de garde d'enfants n'a été payé en raison des circonstances entourant la pandémie de COVID-19.

Dans le cas des personnes qui n'ont pas payé de services de garde d'enfants afin d'occuper un emploi rémunéré en 2020, sélectionnez « Non ».

Comment répondre à la question 57) « En 2020, cette personne a-t-elle payé une pension alimentaire à un(e) ancien(ne) conjoint(e), partenaire ou pour ses enfants? »

Dans le cas des personnes qui ont payé une pension alimentaire à un(e) ancien(ne) conjoint(e) ou partenaire, ou qui ont payé une pension alimentaire pour enfants en 2020, sélectionnez « Oui » et inscrivez le montant total payé.

N'inscrivez que les pensions alimentaires réellement payées. N'incluez pas les autres transferts d'argent ou les cadeaux. Déclarez le montant total payé, et non seulement la partie imposable.

Les pensions alimentaires pour enfants ou pour conjoint payées en 2020 ne doivent pas comprendre les cas où des montants n'ont pas été payés en raison des circonstances entourant la pandémie de COVID-19.

Dans le cas des personnes qui n'ont pas payé de pension alimentaire à un(e) ancien(ne) conjoint(e) ou partenaire, ou qui n'ont pas payé de pension alimentaire pour enfants en 2020, sélectionnez « Non ».

Date de modification :